Edito et actualité

dernière mise à jour : 22/11/2016



         Ce site n'est plus à jour...
Désormais, consultez toutes les informations de l'Église Protestante Unie de Valence
sur le nouveau site internet de l'Ensemble Valence 2 Rives : plus moderne, adapté à tous les écrans,
riche des actualités de nos trois Églises locales, il vous est déjà indispensable !
Pour le découvrir, cliquez ici.



 

Restez en tenue de service...

Luc ch 12 v 35 à 40 : Vous connaissez cette parabole : un maître revient tard. Au lieu de faire encore travailler ses serviteurs, il se met à leur service, et leur sert un repas.

L'attitude du service est au cœur  de tout l'Évangile. On y devine que c'est une clé essentielle de la réussite d'une vie d'homme. On y voit Jésus y découvrir le secret de son identité la plus profonde : être le Serviteur par excellence.

Mais, souvent, on éprouve très vite les difficultés à durer dans cet esprit de service: l'usure du temps, l'absence de perspective ultime, l'endormissement dû à la fatigue ou à la lassitude, la soif de domination sur les autres etc.
Se mettre au service n'est déjà pas l'attitude la plus naturelle, que ce soit en famille ou au travail. Mais durer dans le service demande en outre une vertu peu commune. Au début, quand on n'a pas beaucoup de pouvoir ou d'argent, on peut trouver cela facile et normal de passer les plats aux autres.  Après, au fil des années, l'orgueil récupère ses droits : avec tout ce que je fais, j'ai quand même droit à me reposer, à me faire servir...
 
Plus que nul autre, le Christ aurait pu revendiquer ce privilège pour lui-même.
Par des prodiges, il aurait pu s'imposer pour que tous se prosternent devant lui.
Par la puissance de sa parole, il aurait pu manipuler et asservir des passionnés, tout dévoués à sa cause.
Par son charisme prophétique, il aurait pu galvaniser les révolutionnaires de tout poil pour bâtir son royaume à la manière d'un Che Guevara, d'un Lénine ou d’un Hitler.
 
Non : il a incarné totalement et jusqu'au bout l'attitude du serviteur, car c'était le cœur de son identité humaine, et le cœur de sa relation à son Père.
Regardez le comportement du maître dans la parabole : n'est-il pas étonnant ? D'habitude, même s'il revient tard, un grand propriétaire terrien, au mieux, félicite ses serviteurs s'ils ne se sont pas endormis. Au pire, il les fait encore travailler pour lui dans la préparation d'un dernier verre et de son coucher.
Ici au contraire, c'est le maître qui met la tenue de service, fait passer ses domestiques à sa table, et se met à les servir chacun à son tour !

C'est vraiment le monde à l'envers. Nous ne nous habituons pas à ce renversement de valeurs que Jésus incarne, le tablier du serviteur autour des reins.

C'est pourtant le vrai chemin pour faire grandir l'autre, pour vaincre les difficultés, pour traverser n'importe quelle épreuve.

Que l’Esprit du Christ nous garde vigilants, en tenue de service, dans tous les domaines où nous avons une responsabilité à exercer.
 
            René Karcher





Agenda de nos voisins



                                    A LA UNE                                    

  • Vers une nouvelle déclaration de foi pour EPUdF... + d'infos


                               DANS NOS GROUPES                                  

  • Création d'un groupe V2R de louanges + d'infos
  • EEUdF : Travaux Châtelon, le 1er dimanche du mois + d'infos

                              SPECTACLES, CONCERTS                                 


retrouvez les événements
au sein de notre Eglise et de V2R
en cliquant




                                     ANNONCES                                                 

  • Aumônerie des Hôpitaux : devenir visiteur... + d'info
                                     INFOS PRATIQUES                                     

                                            LIENS UTILES